Notre mission socioprofessionnelle

Les Anges de l’Espoir vient en aide aux personnes en difficulté vivant l’isolement social. Notre action vise les femmes violentées, les personnes âgées seules et les nouveaux arrivants, notamment via nos activités inclusives, nos conférences mieux être, nos Cafés-Rencontres.

De plus, nous guidons et nous accompagnons les médecins immigrants diplômés hors du Canada et les États-Unis (DHCEU), vers leur licence du Conseil médical du Canada.

Notre histoire

Dès sa fondation en 2013 par Marie Ange Jeudy, avec la collaboration de Pascale Marseille et Michelle Casseus, l’organisme Les Anges de l’Espoir ACI se vouait à venir en aider aux personnes vivant l’isolement social.

Avec le soutien d’une poignée de bénévoles, l’intervention sur le terrain s’est d’abord manifestée auprès des femmes violentées, des personnes âgées seules et nouveaux arrivants. Durant les trois premières années, dix-huit visites dans des maisons d’hébergement pour femmes et des résidences pour aîné.e.s, ainsi que huit activités d’accueil tenues dans les locaux des Anges de l’Espoir favorisaient et stimulaient le plaisir d’être ensemble. Cette initiative a permis de rejoindre huit cents personnes.

En 2016, dans l’objectif de rompre l’isolement socioprofessionnel, le programme Orientation Intégration s’adressant cette fois aux nouveaux arrivants médecins diplômés hors du Canada et des États-Unis (DHCEU) voyait le jour. C’est ainsi qu’en 2017 et 2018 plus de deux cent soixante-dix médecins DHCEU furent accompagnés par notre organisation via des sessions de préparation aux examens du Conseil médical du Canada, des conférences-débats et des ateliers portant sur le mieux-être.

Depuis, chaque année, une soixantaine de praticiens bénéficie des services d’aide à la préparation des examens menant à la licence ainsi que des activités qui favorisent leur intégration.

En 2020, l’organisme enregistrait quatre-vingts nouvelles inscriptions.

Les pionniers du programme des médecins